Le CIP Patrimoine

Le Certificat d'Identité Professionnelle (CIP) est un label permettant aux artisans du patrimoine de valoriser leur savoir-faire sur les marchés du patrimoine.

Qu’est ce que le CIP ?

Le Certificat d’Identité Professionnelle (CIP) constitue une carte d’identité de l’entreprise. Il informe le maître d’ouvrage sur l’identité professionnelle et les activités de l’entreprise en présentant les moyens, les compétences et les références de chantiers de l’entreprise.

Il permet de présenter l’entreprise et son activité auprès de nouveaux clients et de répondre facilement à des appels d’offres en marchés publics, conformément à l’arrêté du 26 février 2004 pris en application de l’article 45, alinéa premier, du code des marchés publics et fixant la liste des renseignements et/ou documents pouvant être demandés aux candidats aux marchés publics.

 

Couverture – Eglise de Cirey les Bellevaux – Ent Cheviet (70)

Qu’est-ce que le CIP Patrimoine ?

Créé par la CAPEB en 1998, c’est le moyen le plus simple et le moins coûteux pour être identifié par les architectes, les maitres d’œuvre et les maîtres d’ouvrages publics et privés dans le domaine du patrimoine.

 

Electricité – Mise en lumière – Coopérative – Maine et Loire

À quoi sert-il ?

Pour les artisans :

  • C’est un moyen de valoriser votre savoir-faire et de renforcer votre place sur le marché du patrimoine.
  • Le CIP mention Patrimoine permet de faire reconnaitre vos compétences auprès des donneurs d’ordre publics ou privés.
  • Il permet de faire valoir vos références de chantiers liés au bâti ancien.

Pour les clients :

  • C’est choisir une entreprise qui est compétente pour les travaux de rénovation et de restauration du bâti ancien.
  • Cet artisan est formé au respect et aux spécificités du bâti ancien (techniques et matériaux locaux par exemple).
  • C’est une reconnaissance de qualité, un gage de confiance entre artisans et clients.

Le CIP mention patrimoine est fait pour vous si…

  • Vous intervenez aussi bien sur des ouvrages classés ou inscrits, que du petit patrimoine vernaculaire. (maisons de village, fermes, chapelles, moulins, puits et fontaines, statues, lavoirs, etc.)
  • Vous partagez ces valeurs : passion, transmission des savoir-faire, connaissance des matériaux locaux, proximité.
  • Vous sauvegardez les traditions et le style régional.
  • Vous participez à la mise en valeur du patrimoine et souhaitez intégrer un réseau d’artisans engagés.

Comment l’obtenir ?

  • Vous possédez la qualité d’artisan (définie par le décret n°98-247 du 2 avril 1998).
  • Vous êtes titulaire du CIP dans votre métier.
  • Vous disposez de trois références de chantier de restauration (de moins de 4 ans) sur du bâti ancien.
  • Vous avez suivi un stage de formation (3 jours) visant à sensibiliser les artisans sur l’histoire du bâti et sur les modalités d’intervention.

Contactez votre CAPEB départementale.

 

Vue du dépliant

Consultez notre dépliant – CIP Patrimoine

À quoi ressemble un dossier CIP Patrimoine ? : un exemple

Le dossier permettant de demander l'attribution du label CIP Patrimoine est simple et concis. Il vous permet de présenter rapidement votre entreprise (coordonnées, équipes, etc.) et de décrire quelques chantiers significatifs sur les marchés du patrimoine avec photos avant/après travaux et un descriptif simple de la nature de vos interventions
Voir un exemple

Votre CAPEB départementale

Quel est votre département ?